L'équipe

  • L'ÉQUIPE SPINDRIFT RACING

Basée en Bretagne sud, Spindrift racing est une société d’armateurs fondée en 2011 par Dona Bertarelli et Yann Guichard. Cette écurie de course unique dans le monde de la voile professionnelle compte à ce jour une flotte de quatre bateaux : un catamaran M32, un catamaran Décision 35 (Ladycat powered by Spindrift racing), un catamaran volant GC32 et le maxi-trimaran de 40 mètres (Spindrift 2).

Un team d’experts

En couple depuis plusieurs années, Yann Guichard et Dona Bertarelli cherchaient à allier leur passion et leur métier, à regrouper leurs compétences et à s’engager dans une aventure commune. Dirigée par Yann Guichard, Spindrift racing est aujourd’hui un projet d’équipe voué au partage des expériences et des connaissances avec pour ambition la performance et le dépassement de soi dans un esprit professionnel et rigoureux.

Les membres du team visent l’excellence avec un absolu souci du détail. Pour optimiser les machines et mener à bien les challenges sportifs choisis par Spindrift racing, une équipe d’une trentaine de personnes, parmi les plus grands experts de leur spécialité, s’investit en mer comme à terre avec passion et exigence.

Entre la mer et les montagnes, à la rencontre des univers de Yann Guichard et Dona Bertarelli, le mot "Spindrift" signifie aussi bien embruns qu'il qualifie le souffle frais de la neige poudreuse.

Une croissance continue au diapason des résultats sportifs

Mis à l’eau en 2012, le trimaran MOD70 Spindrift intègre le circuit Multi One Design et remporte quelques mois plus tard la transatlantique en équipage New York-Brest (Krys Ocean Race) ainsi que le tour d’Europe par étapes (European Tour). A la fin de cette première saison, le MOD70 Spindrift s’adjuge la victoire du Multi One Championship.

En 2013, le trimaran monotype de 70 pieds participe à un nouveau tour de l’Europe avec escales (la Route des Princes), tandis que le D35 Ladycat signe une quatrième place sur le Vulcain Trophy. En juillet, l’écurie Spindrift racing ouvre une nouvelle page sportive avec le lancement du maxi-trimaran Spindrift 2. Le trimaran de 40 mètres remporte la Fastnet Race le 12 août, avant de battre en novembre son premier record en équipage, améliorant de 20 heures le chrono référence du parcours de La Route de la Découverte avec un temps de 6 jours, 14 heures et 29 minutes, réalisé entre Cadix (Espagne) et San Salvador (Bahamas).

Début 2014, Spindrift racing accueille ses premiers partenaires. Mirabaud et Genes-x rejoignent l’écurie en tant que Partenaires Gold, tandis que l’horloger suisse Zenith devient Chronométreur Officiel. L’année sportive est intense et pleine de succès avec trois podiums à la clef. Tout d’abord une nouvelle victoire du Bol d’Or Mirabaud en D35, suivie d’une troisième place sur le Championnat Vulcain Trophy. La fin d’année sera ensuite marquée par l’incroyable deuxième place de Yann Guichard sur la 10e édition de La Route du Rhum – Destination Guadeloupe à bord de Spindrift 2. Le skipper réussit non seulement l’exploit de mener en solitaire le plus grand trimaran du monde, conçu avant tout pour la navigation en équipage, mais aussi de monter sur le podium à l’arrivée à Pointe-A-Pitre.

2015, une année 100% équipage

En 2015, Spindrift racing a évolué autour d’un collectif étoffé et d’un programme de courses densifié qui ont contribué à la préparation de l’équipage pour le tour du monde. Les navigants ont disputé trois circuits professionnels en multicoques, celui des trimarans Diam 24 avec la victoire du Tour de France à la Voile ainsi que ceux des Décision 35 en Suisse et des bateaux volants GC32 en Europe, avec plusieurs podiums à la clef pour les marins de l’écurie.

Une nouvelle base

Avec le développement de Spindrift racing et notamment la préparation du record du Trophée Jules Verne, les infrastructures situées à Saint-Philibert en Bretagne, s’adaptent à la vie quotidienne des équipes sportives et techniques ainsi qu’à tous les métiers réunis désormais au sein de l’écurie. Ateliers, voilerie, salle de musculation, de briefings, cellule performance, espace de communication et merchandising, la base couvrira prochainement une dimension totale de 3 000 mètres carrés et intègrera aussi un espace dédié à l’accueil des partenaires de Spindrift racing : Mirabaud et Zenith.

Le Trophée Jules Verne 2015-2016

L’équipage a franchi la ligne d’arrivée du Trophée Jules Verne à Ouessant le vendredi 8 janvier 2016 à 16h 01’ (heure française), après 47 jours 10 heures 59 minutes 02 secondes. 29 000 milles parcourus (près de 54 000 kilomètres) à une moyenne de 25,35 nœuds sur l’eau, Spindrift 2 a bouclé ainsi son premier tour du monde en accrochant le troisième meilleur temps de l’histoire. L’équipage mené par Yann Guichard n’a pas battu cette fois-ci le chrono de Loïck Peyron (retard de 1j 21h 16’ 09’’) dont le record de 45 jours 13 heures 42 minutes restait à prendre…

En revanche, il a été plus rapide que celui de Franck Cammas en 2010 avec 20 heures 45 minutes 50 secondes de mieux sur ce parcours toujours aussi exigeant. Durant son périple à haute vitesse, le trimaran noir et or a également amélioré le record Ouessant-Equateur et détenu quelques heures durant, le record de la traversée de l’océan Indien. Seule femme avec treize hommes sur cette tentative et première à terminer un Trophée Jules Verne, Dona Bertarelli est désormais la navigatrice la plus rapide autour du monde à la voile.