LA CAMPAGNE
DE SPINDRIFT RACING

LE BATEAU
SPINDRIFT 2

Lorsque, en 2013, l’écurie intègre le plus grand multicoque de course au monde détenteur du Trophée Jules Verne, c’est avec la conviction qu’il est possible de réduire encore ce chrono et que ce prototype performant possède un potentiel d’évolution à exploiter. Nouveau mât, nouvelles voiles, plateforme allégée, système électrique, hydraulique et électronique optimisés, Spindrift 2 a été totalement mis à la main de sa nouvelle équipe.

LE COCKPIT
Les 2,5 kilomètres de cordages de Spindrift 2 sont actionnés depuis le cockpit. Les trois colonnes nécessitent l’effort de six équipiers qui utilisent, à la demande, les sept winchs afin de pouvoir monter et descendre les voiles, la dérive et les foils mais aussi basculer le mât. Les deux barres à roues permettent de diriger le bateau.
LE MAT
Ce nouveau mât de 42 mètres a demandé un an et demi de design et construction. Une tonne a été gagnée depuis le mât d’origine, soit 25% du poids total, un gain impressionnant réalisé par la vingtaine de personnes impliquée dans ce projet piloté par Spindrift racing. Le mât qui bascule en latéral pour plus de puissance est posé sur une rotule qui peut supporter 80 tonnes de charge.
LES VOILES
Au portant, Spindrift 2 peut porter jusqu’à 1230 mètres carrés de voiles : la Grande Voile ; Grand Gennaker + Trinquette.
LA COQUE CENTRALE
L’équipage de 14 marins occupe essentiellement la coque centrale où sont regroupés, de l’arrière jusqu’au pied de mât grosso modo (l’avant est vide) : les deux tables à cartes (celle du navigateur & celle du mediaman), la centrale de navigation, le parc batteries, la génératrice, la cuisine, l’avitaillement pour 45 jours, 9 bannettes, l’armoire à cirés, le matériel de sécurité, le matériel de maintenance et réparation. L’équipage n’emmène pas d’eau douce mais dessale l’eau de mer grâce à un dessalinisateur.
UN FOIL
Sur le principe d’une aile d’avion, le foil permet au bateau de s’appuyer sur l’eau pour se soulever légèrement et accélérer.
A L’AVANT
Toutes les voiles du bateau sont sur le pont, (pas de soute à voiles), elles sont soit descendues sur le filet et déplacées d’un bord sur l’autre en fonction de l’allure du bateau, soit à poste sur enrouleur (3 enrouleurs).
LES CORDAGES
2,5 kilomètres de cordages parcourent le pont pour tenir les voiles et effectuer l’ensemble des réglages.
LES BÂCHES AÉRODYNAMIQUES
Sur le principe d’une aile d’avion, ces bâches en ‘Cuben’, tissu léger et résistant, permettent d’optimiser les écoulements du vent sur le pont afin de limiter la trainée et d'accélérer.

L’ÉQUIPAGE DE
SPINDRIFT 2

Dona Bertarelli et Yann Guichard ont choisi les douze marins qui mèneront avec eux Spindrift 2 dans les mers les plus hostiles du globe. Ce collectif largement expert du multicoque, mêle culture de l’Olympisme et défis au large. Ces marins connaissent le trimaran et partagent les valeurs comme l’état d’esprit de Spindrift racing.

VOIR TOUT L' EQUIPAGE
Dona Bertarelli
01/15
Première tentative du Trophée Jules Verne
POSTE
Barreur-Régleur
NAISSANCE
03/05/1968
Rome
01/15
EN SAVOIR PLUS

LA VIE À BORD
D'UN TRIMARAN

Dormir, manger, se laver mais aussi réussir à communiquer malgré les mouvements du bateau ou l’hostilité des éléments comme porter les bons vêtements aussi bien sous les tropiques quand dans les quarantièmes rugissants, chacun des équipiers de Spindrift 2 vous ouvre son quotidien de professionnel de l’extrême.

VISITER
SPINDRIFT 2

Visitez le trimaran Spindrift 2 dans sa configuration Trophée Jules Verne. Découvrez les espaces de travail et de vie des 14 marins qui partent pour une quarantaine de jours en autonomie totale autour du monde.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec lobortis vestibulum lectus, quis lacinia leo rutrum eu. Praesent nec mattis odio. Fusce vulputate mollis porttitor. Duis dictum, libero et semper luctus, purus risus posuere tellus, nec lobortis erat libero non sapien.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec lobortis vestibulum lectus, quis lacinia leo rutrum eu. Praesent nec mattis odio. Fusce vulputate mollis porttitor. Duis dictum, libero et semper luctus, purus risus posuere tellus, nec lobortis erat libero non sapien.
0
0
0
4
FERMER